Saint Valentin oui mais pour tous

Patron-coeur

Je vous arrête tout de suite je ne vais pas vous proposer une liste de cadeaux que votre bien aimé(e) serait susceptible d’apprécier (il est surtout un peu tard pour ça) et je ne vais pas non plus boycotter cette fête. En réalité, j’avais juste envie d’écrire sur le sujet et d’essayer de comprendre.

Je n’ai jamais accordé trop d’importance à cette journée, bien que l’on nous bombarde chaque année à ce sujet. Mais cette année plus en particulier. Nombreux sont les mails qui en parlaient et qui en faisaient leur principal sujet.

Depuis pas mal de temps on peut voir sur les réseaux sociaux tout l’engouement que prend ce jour. Sans que je puisse comprendre pourquoi. Les célibataires qui détestent ce jour, ceux qui sont un peu plus endurcie et qui font comme si, ceux qui se consolent en se disant que passer une soirée entre célibataire c’est bien mieux. Tout en espérant secrètement faire une rencontre de dernière minute qui saura changer leur soirée de déprime en réel compte de fée. Et puis les amoureux, qui se réjouissent de ce jour, qui font des projets, et attendent cela avec impatience, tout en cherchant l’idée parfaite qui fera craquer Madame ou Monsieur.

Ne vous méprenez pas. Je ne suis pas cette célibataire endurcie qui boycotte la Saint Valentin. Même si on m’aura souvent entendu dire que cette fête soit commerciale. (Bien qu’il y ait une part de vrai dans tout ça malgré tout ce qu’on veut bien vouloir croire). Je suis au contraire en couple et pourtant je ne prévois rien de spécial pour ce jour. J’ai l’impression que les gens se sentent contraint mais ça n’est pas mon cas, et je n’ai aucune envie de me sentir obliger de faire quoi que ce soit. Pour moi c’est un jour comme un autre, ça aurait pu être un 3 Mars que ça n’aurait rien changé pour moi.
Attention, si je ne fête pas ce jour ce n’est pas parce que je n’aime pas A. au contraire. Je ne ressens tout simplement pas le besoin de célébrer cette fête, et lui non plus d’ailleurs, sinon je ferais l’effort. Ça viendra peut-être par la suite mais pour le moment ça me va très bien. Je préfère de loin ne pas m’attendre à avoir quelque chose. À la Saint Valentin, on sait qu’il va y avoir une surprise même si on ne sait pas quoi (cf définition d’une surprise) mais on s’y attend. Alors je préfère de loin me ramener un 3 Mars et ne rien savoir du tout, avoir un peu la surprise d’une surprise. Vous voyez ? ≠ausecoursjemembrouille
Et A. sera d’accord pour dire que ça évite de se 

Cependant ces derniers temps, sans même chercher, j’ai un peu compris. On est pas tous égaux en amour. Je veux dire par là qu’il y a tellement d’amour que chacun est unique. L’amour à sens unique, le fusionnel, le timide, le silencieux ou encore l’aimant. Certain sont plus expansif que d’autre, plus démonstratif. Et parfois, pour les plus timides, ils ont besoin de ce genre de fête, de ce jour si « particulier » pour trouver le courage et la force de dire tout ce qu’ils ont sur le coeur. Et pour d’autre c’est l’occasion de faire un effort, même si c’est pas trop leur genre. De faire l’effort de réserver une table au restaurant, ou juste écrire une petite carte ou un « je t’aime » sur le miroir de la salle de bain. Pas forcément besoin d’en faire des tonnes. Les choses les plus simples sont parfois les meilleures. Tout ce que je dis là n’est pas réservée aux hommes bien au contraire. Nous autres, mesdames, sommes aussi concernées. Il n’y a pas qu’eux, chose qu’on oublie trop souvent.

Mais je trouve que ça vaut aussi bien en amitié que pour l’amour. Il est aussi bon parfois de dire merci à nos ami(e)s, de leur dire qu’ils comptent et qu’on tient à eux. Qu’ils soient nombreux ou non. La qualité étant plus importante face à la quantité.
Je fête parfois la Saint Valentin mais auprès de ma Valentine qui n’est autre que ma meilleure amie. Et j’apprécie tout autant de lui chercher un joli présent et de lui dire à quel point elle compte pour moi. De passer tout simplement une bonne après-midi entre nous à rire et nous souvenirs. Car il n’y a pas de Saint Valentin des ami(e)s et pourtant ils sont là eux aussi. On a tendance à trop les laisser de coté au détriment de l’amour mais eux aussi comptent. Après tout, ils sont aussi amour. Un amour différent de celui que l’on peut éprouver envers notre mère, lui même différent de celui que l’on a envers notre bien aimé(e). Mais qui est tout aussi important.

Tout ça pour dire que j’ai compris pourquoi la plupart accordent tant d’importance à ce jour. Pourquoi les uns se réjouissent et les autres se sentent un peu déprimer. C’est le moment pour certain de se déballer, de s’ouvrir un peu plus, soit par fierté ou difficulté ou tout simplement car d’origine ça ne fait pas parti de leur caractère. Et pour d’autre, de ressentir jusqu’à un sentiment d’échec, de prendre conscience que malgré tout leurs mots, ils ressentent un petit manque, ou alors que quelqu’un manque à l’appel.
Les célibataires ne sont pas tous aigris et déprimer, et les amoureux amoureux, c’est ce qu’on veut nous faire croire. Même s’il y en a, comme tout !
L’importance, de faire en sorte qu’un jour soit réservé à l’amour mais, pour ma part, tous confondu. De mettre tout en oeuvre pour se créer des souvenirs, des rires, se surpasser et s’aimer, du moins essayer. 

Néanmoins, on ne devrait pas avoir besoin d’un rappel pour dire je t’aime, ou avoir des petites attentions.  Ne pas attendre le 14 Février pour acheter un bouquet de roses ou faire un petit déjeuner au lit. Faites le tant que vous le pouvez et que vous en avez l’occasion.

Je souhaite une bonne Saint Valentin à tout le monde, que vous soyez en couple ou non, seul(e) ou accompagné(e). Et tout particulièrement à ma maman, je t’aime. Ainsi qu’à ma meilleure amie.
N’oubliez pas de dire à vos proches qu’ils comptent et pensez à vous. D’ailleurs, c’est quoi vos projets pour aujourd’hui ? Et vous, vous en pensez quoi ?

 Bisous pamplemousses ♠

2 Comments

Laisser un commentaire