Pourquoi j’ai coupé mes cheveux, don de cheveux, je vous dis tout.

Enfin, oui enfin je me lance dans l’écriture de cette article pour répondre à cette question : pourquoi j’ai coupé mes cheveux ? Et parler du don de cheveux (oui oui) ! 

Il y a quelques mois je prenais le large. Je vous confiais qu’il était temps de rallumer les étoiles. Je suis donc partie prendre soin de moi et de ma tête. Cela a été un moment assez difficile et compliqué, souvenir que je garde amer mais qui aura eu le mérite de me soulager pendant un temps. Puis quelques semaines après cela, je suis revenue à travers cet article : Comment revenir ? Mais je suis aussi revenue avec une nouvelle tête. Et oui j’ai tout coupé, 25 CM de cheveux ! Je ne sais pas si je vous en avais parlé par ici, ou simplement évoqué mais j’avais pour projet de donner mes cheveux. Non non vous n’avez pas mal lu, il est possible de donner ces cheveux.

Donner ces cheveux ? Comment ? Pour faire quoi ?

Il existe plusieurs associations qui s’occupe de cela. Il y en a une qui est connu en France, elle se nomme Solid’HairLe but étant de récolter des mèches de cheveux naturelles, et ensuite les vendre à des perruquiers. Ensuite, avec l’argent récolté celui-ci permet par la suite de subvenir aux besoins de personnes atteintes du cancer et en difficultés financières. Il faut des cheveux en bonne santé et au minimum 25 cm. L’association collabore avec plusieurs salons de coiffure, qui s’egagent à offrir la coupe, retrouvez les adresses sur leur site.

Ensuite il y a une autre association basée en Belgique, Coupedeclat, ici le don de mèche est légèrement plus court, 21 cm. Il est possible de commander une enveloppe pour vos cheveux et à vous de les envoyer à l’adresse indiquée. Le but et le principe est le même.

Les deux sites sont super bien expliqués, on y retrouve toutes les informations nécessaires et répondent vraiment à toutes les questions que l’on peut se poser. Je trouve que c’est une excellente initiative, malheureusement on en entend que très peu parler.

Pourquoi ? 

Depuis petite j’avais dans l’idée qu’à mes 18 ans j’irais fièrement donner mon sang. Pas grand chose juste un rêve de gosse. Ce jour arrive et malheureusement on me dit que c’est impossible, je ne peux pas donner mon sang car je ne fais pas 50kg. Pour certain c’est peut-être pas grand chose mais pour moi c’était comme un cauchemar, je voulais tant le faire, me rendre utile. Mais voilà, quelques mois plus tard en trainant sur les réseaux j’entend parler de cette démarche. Je garde donc l’idée en tête. Je ne pouvais pas donner mon sang mais mes cheveux, ça je le pouvais. J’avais besoin de me sentir utile, importante pour une fois. Vous avez déjà ressenti ça ?

À l’époque, j’avais les cheveux long (très long, bas du dos) et je m’étais promis que si un jour je désirais tout couper, alors je le ferais au profit de cette association. Avant l’été 2015, j’ai décidé de tout couper, comme ça sur un coup de tête. J’y pensais de puis pas mal d’années, mais étant petite je rêvais tellement de cheveux long que je n’osais pas. Et puis un jour sans trop réfléchir, j’ai tout coupé. Je n’ai pas regretté, bien au contraire. Je pense que cette démarche était là pour marquer un point final. Cependant j’avais les cheveux abimés donc impossible de les donner. Ce jour là j’ai donc décidé de les laisser pousser jusqu’à atteindre les 25 cm nécessaires. Entre temps, j’ai coupé ce qui était encore abimé des décolorations afin de retrouver 100% de cheveux naturel. 

Cette chose qui me trottait en tête.

Pendant cette absence de quelques semaines, une chose trottait dans ma tête, « dès que je sors d’ici, je fonce me couper les cheveux ». C’était limite devenu une obsession mais j’en ressentais le besoin. Ça peut paraitre bizarre, beh oui avoir besoin de se couper les cheveux, c’est tout de même étrange non ? Surement, mais si cela pouvait me soulager pourquoi ne pas le faire ? Si vous pensez qu’une chose, même la plus ridicule, puisse vous soulagez alors foncez. Prenez tout ce qui est susceptible de vous faire du bien et d’apaiser ce poids. Même si aux yeux des autres, cela parait stupide. Emmerdez les et osez.

J’avais besoins, envie et chaque jour je mesurais mes longueurs pour voir si elles étaient assez longue pour les couper. Car oui j’avais toujours cette idée en tête : les donner. J’avais envie, besoin de faire quelque chose, me rendre utile. Et ce besoin était amplifier avec cette atmosphère, ce lieu, cet endroit. Se sentir utile et indispensable. 

J’ai foncé.

En sortant, j’ai pas réfléchi et j’ai appelé la coiffeuse. Je lui ai expliqué ma démarche, et c’était pour tout de suite. Un petit caprice surement mais j’attendais depuis tellement longtemps qu’il fallait faire ça vite. Et même si je n’avais pas le longueur exact, tant pis, je ferais une coupe garçonne, mais heureusement pour moi, je m’en suis bien sortie. Un carré très très court mais au final ça ne me dérangeait pas tant que ça. D’avoir passé le cap, de l’avoir enfin fait me procurait tellement que le reste n’avait plus aucune importance. Je me sentais en vie. J’ai récupéré mes mèches, y’a plus cas attendre l’enveloppe et hop ! 

Est-ce que tu regrettes ?

La réponse est un grand NON. J’ai tout simplement suivi mes envies, mes besoins, je me suis enfin écoutée. Là encore je pense que c’était pour marquer une période de ma vie. Marquer ce changement, cette envie de me battre et d’enfin vivre. Ne plus ce soucier des qu’en-dira-t-on, mais faire juste ce dont j’ai envie. C’est peut-être pas grand chose mais parfois il suffit de peu vous savez. Un regard, un sourire ou une coupe de cheveux. Et si parfois c’étais si simple ? Maintenant je m’amuse comme je peux avec mes cheveux court, je vous en parlais dans un précédent article, ave les colorista. J’ose certaine couleur et en ce moment c’est rouge ! 

Cela fait référence à ces dernières semaines, ces derniers mois, et ça reste encore à vif. Ce qui explique surement pourquoi j’ai mis aussi longtemps à me pencher sur cette article. Pour certain c’est rien, une coupe, un geste, rien de plus. Mais en réalité c’est bien plus. Certaines choses ont un impact si fort sur nous, qu’ils nous procurent tellement. J’ai été apaisé. Je tenais vraiment à vous en parler car si peu de personne connaisse cette démarche et quand j’en parle, beaucoup sont intéressés. Alors si jamais cela peut faire tilt à l’une d’entre vous, c’est déjà ça.

Merci aux plus courageux d’être arrivé jusque là, et merci de prendre le temps de laisser un mot. J’y répond tout le temps et ça me touche énormément alors merci. 

Et vous, vous avez déjà foncé ? Vous aviez déjà entendu parler de ces associations ? Vous en pensez quoi ?

 

Bisous pamplemousses ! 

12 Comments

  1. Gr.Caelia

    Chère Clara, je dois déjà te dire que lorsque j’ai vu que ton article était en ligne j’ai sauté de joie! Une vraie gamine, je me suis précipitée dessus. Je prends de plus en plus plaisir à te lire, à te suivre, toi, et puis Marie aussi.
    Cet article ; je l’attendais. Et j’ai été suprise! Je ne m’attendais pas du tout à ça et j’en suis agréablement surprise. J’aimerais faire le même geste – j’en parlais à mon chéri il y a quelques jours à peine – mais ayant déjà coupé mes cheveux très courts, et essayant désespérément de les refaire pousser pour retrouver ma longueur, je pense pas que se soit possible en jour, surtout que j’abîme beaucoup mes cheveux à cause des decolo/colo…
    Ce qui m’a étonné, c’est le passage sur le don du sang. J’ai trouvé ça fou. Juste fou, de voir mes propres envies écrites ici, mes propres rêves et déceptions. Je rêve depuis toute petite de donner mon sang également. J’ai eu 18 ans. Surexcitée, j’ai voulu me precipiter faire un don. Seulement je suis malade depuis mes 9 ans, et me soigne depuis 3 ans seulement. La maladie a salement abîmé mon corps – carences entre autre – et j’ai du mettre un place un traitement assez conséquent pour me soigner. Donc carences + medocs = pas de don. Lorsqu’on m’a dit que je ne pourrai pas donner mon sang, une partie de moi c’est écroulée. J’aurais dû m’y attendre, pourtant. J’aurais du deviner. A croire qu’il est plus facile de fermer les yeux parfois.
    Voilà voilà,
    encore un article comme je les aime et qui plus est, m’a permis de me confier un peu aussi.
    Impatiente de voir continuer à te lire,
    Célia.

    • GoHope

      Hello Celia, merci beaucoup, contente que les articles te plaisent toujours autant 🙂
      Ah oui je comprend, les décolo tout ça mais profite et amuse toi !
      Oh je suis désolée pour toi j’espère que ça va aller.. Croire en une chose et puis le jour où ça arrive c’est un peu comme tout s’écroule car on y croyait mais c’est comme ça. On ne choisit pas malheureusement. On réagit tous différemment mais tu voulais y croire et tu as bien fait ma belle.
      Prend soin de toi <3

  2. Super initiative ! J’essaie également de laisser mes cheveux pousser pour pouvoir les donner plus tard. C’est vraiment cool de pouvoir se rendre utile. Surtout qu’avec ma phobie des aiguilles, impossible d’aller au don du sang…
    xoxo

  3. Hello !

    J’ai déjà entendu parler de ces associations où faire des dons de cheveux. Je trouve l’idée hyper cool !
    Et, en voyant une photo avant/après de tes cheveux, je trouve que les cheveux courts te vont 1000 fois mieux que les cheveux longs !

    Bonne journée ! ♡

    • GoHope

      Hello Mélanie 🙂
      Oui c’est une super idée mais on en parle pas assez malheureusement :/
      Ah ah merci, les avis sont mitigés à ce sujet ^^

      Belle journée à toi <3

  4. Hello!
    Je pense comprendre ce sentiment, mais la façon dont tu le décris est incroyable. Ça paraît beau et asphyxiant en même temps. J’avais déjà entendu de la démarche mais pas de l’association. J’y songe depuis quelques mois à les couper également. Il faudrait que je chercher une association similaire en Suisse. En tout cas super article très inspirant et beau. Ta coupe est sublime, et après ton retour, on l’a vu le changement. Tu es génial! Bisous

    • GoHope

      Merci beaucoup, ça me touche beaucoup de savoir que vous pouvez me comprendre quand j’ai l’impression d’être incomprise 🙂
      Ah c’est super, je pense que tu peux trouver ça se fait un peu partout. Sinon, tu peux toujours te les couper toi et demander au coiffeur et les envoyer toi même à l’association 🙂
      Merci ma belle, bisous !

  5. J’avais déjà entendu parler de ce genre de don, et je trouve ça vraiment super! Pour l’instant je tient trop à ma longueur pour en faire un , mais je veux avoir les cheveux jusqu’en bas du dos. Alors le jour où j’en ai marre , pourquoi pas sauter le cap! En tout cas ton carré court te va merveilleusement bien 🙂

Laisser un commentaire